Foire aux questions

Bienvenue dans notre foire aux questions. Découvrez quelques idées reçues !

Pas du tout ! Il faut porter régulièrement vos lunettes ou vos lentilles, ce qui vous donnera une bonne vision et évitera les problèmes (maux de tête, vision double, …)

Non. Même si on ne change plus les lunettes après 60 ans, l’ophtalmologiste vérifie qu’il n’y ait pas de glaucome, de cataracte ou d’autres anomalies. Un contrôle tous les deux ans est donc souhaitable.

Votre presbytie évoluera quoi que vous fassiez, et il vaut mieux mettre vos lunettes pour bien lire de près que de peiner sans arrêt. Ne pas les mettre n’arrangera pas les choses mais vous empêchera de voir clairement les textes.

Non, en France il n’y a aucun contrôle des conducteurs. C’est un des rares pays où on peut être aveugle et conduire une voiture très légalement. Il n’y aura de contrôle de la vision du conducteur qu’après un test d’alcoolémie positif ou un accident.

Non. C’est vrai qu’il y a de fortes chances qu’ils soient myopes mais la myopie peut parfois sauter des générations, c’est tout à fait imprévisible.

Non, ces opérations permettent de bien voir sans lunettes et sans lentilles mais elles n’améliorent pas la vue. Un oeil faible (amblyope) qui a 3 dixièmes avec une lentille ne pourra pas avoir plus avec une opération.

Non, ces troubles de la vision des couleurs sont héréditaires et personne ne pourra y faire quoique ce soit. Il faut les connaître pour éviter certaines orientations professionnelles.

Tout dépend du type de lentilles; il faut demander à votre adaptateur qui vous conseillera. En général, il est conseillé de ne pas dépasser 12 heures de port.

Non, vous pouvez les mettre quand vous voulez. Si la vision de loin est mauvaise sans lunettes, il faudra les porter pour conduire.

L’hypertension artérielle peut entraîner des lésions de la rétine mais cela n’a rien à voir avec l’augmentation de la pression intra-oculaire donnant un glaucome.

Oui. Dans quelques années il y aura très peu de médecins spécialistes, ce qui ne peut que porter préjudice à l’ensemble de la population. Que faire ? Poser la question à votre député.

Non. C’est une moyenne dans la population, les enfants ayant souvent 15 ou 18 dixièmes.

Non. Toute chirurgie comporte des risques.

Oui, il suffit d’être un peu myope (-1 ou -2 dioptries) pour être gêné sans lunettes ou sans lentilles. Les fortes myopies (-10 ou -20 dioptries par exemple) doivent être corrigées par des verres de lunettes assez épais, ou des lentilles.

Le lasik permet d’opérer jusqu’à -10 dioptries. Au delà, il faut placer un implant devant le cristallin, ce qui est une intervention réalisable mais moins fréquente. Seul votre ophtalmologiste pourra vous dire si cette technique d’implantation est possible pour vous.

 

Oui, le calcul de l’implant permettra de corriger votre myopie. On laisse en principe un peu de myopie pour que vous puissiez lire de près sans lunettes. Si la myopie est assez forte, le risque de décollement de rétine persistera malgré l’opération et les contrôles devront être réguliers.

Le glaucome ne donne pas de signe clinique et les personnes ne s’en rendent pas compte, ce qui est très dangereux pour la vue. Il faudra donc faire examiner vos yeux mais ce dont vous vous plaignez ne correspond certainement pas un glaucome.

Non. Il ne faut surtout pas utiliser les médicaments des autres. Il vaut mieux ne rien mettre et consulter en cas de problème.

Oui. On a montré qu’il pouvait augmenter les risques d’altérations de la rétine; il est donc préférable d’éviter.

Oui, le diabète peut faire diminuer la vision, parfois définitivement. Un contrôle chaque année chez votre ophtalmologiste est donc important.

Oui, certaines nouvelles qualités de lentilles souples permettent un port continu, avec une surveillance ophtalmologiste stricte et régulière.

Vous avez une question à nous poser ? Alors n’hésitez pas !